Les causes du mal de dos

La déshydratation des disques intervertébraux

Les disques intervertébraux jouent un rôle crucial dans le mouvement et la souplesse de notre colonne vertébrale qui en comporte 23. Constitués d'un anneau fibreux cartilagineux élastique entourant un noyau sphérique gélatineux, ils servent de coussin amortisseur entre les vertèbres, et permettent la mobilité de la colonne vertébrale. Afin de remplir leurs fonctions, nos disques doivent être hydratés.

La structure du disques intervertébral | Pr Thiriet Anatomie 3 D | Protec'Dos

La photo ci-contre (extraite de la vidéo "Le vieillissement de la colonne vertébrale" par le Pr Thiriet, Anatomie 3D) montre un noyau sphérique bien hydraté avec un disque  pouvant assurer sa fonction de coussin amortisseur. 

Les disques intervertébraux se comportent comme une éponge et sont alimentés en eau par deux "pompes": la "pompe mécanique": appel d'eau dans les cellules du disque activé par les mouvements du corps, lorsque l'on marche (c'est pour cela que l'on doit rester actif lorsque l'on a mal au dos) ; et la "pompe physiologique": appel d'eau dans les cellules du disque via les protéines hydrophiles ou protéoglycanes qui attirent l'eau.  Au cours de la journée, en position assise ou debout, nos disques intervertébraux sont soumis aux forces de la pesanteur, et de notre propre tonus musculaire. Comprimés, ils se déshydratent de façon plus ou moins significative (selon le métier exercé, l'activité physique pratiquée,...). Ainsi, nous pouvons perdre de 1 à 2 cm dans la journée entre le soir et le matin

A soixante ans, nous pouvons avoir perdu plusieurs centimètres !

La photo ci-dessous (extraite de la vidéo "Le vieillissement de la colonne vertébrale" par le Pr Thiriet, Anatomie 3D) montre un disque compressé avec une structure périphérique bombée et un noyau écrasé. Le bombement du disque en atteignant des structures innervées va engendrer la douleur. 
Disque intervertébral comprimé | Pr Thiriet Anatomie 3 D | Protec'Dos

En l'absence de réelle prévention, les pertes de taille, pertes de mobilité et maux de dos sont malheureusement quasiment inévitables.

Une dégénérescence des disques "silencieuse" 

Les disques intervertébraux ne sont pas innervés. Il n'y a donc pas de message de douleur transmis au cerveau pour informer de leur dégénérescence. Lorsque l'on a mal, il est trop tard. Il est donc impératif de prendre soin de ses disques  pour se prévenir du mal de dos.

La dégénérescence des disques entraine des troubles dégénératifs des structures adjacentes : bombement de l'anneau du disque, déchirure annulaire, disparition du cartilage articulaire avec arthrose vertébrale, hernie discale... Ces troubles se traduisent par des douleurs plus ou moins fortes cette fois bien ressenties puisque touchant des structures innervées, ou directement des nerfs (sciatique). 

Pour mieux comprendre le mécanisme de la déshydratation des disques nous vous recommandons de visionner cette vidéo réalisée par le laboratoire d'anatomie 3D de l'université de Lyon 1 : >>>VIDEO : Le vieillissement de la colonne vertébrale<<< Par le Professeur Mr. Patrice Thiriet.

Ce que l'on ne sait pas...

A partir de l'adolescence, la vascularisation externe des disques intervertébraux disparaît entraînant une diminution de l'apport des nutriments et dioxygène aux cellules du disque. Privées d'énergie, les cellules se dégradent et perdent leurs fonctions dont celle de synthèse de protéoglycanes : les protéines hydrophiles qui attirent et retiennent l'eau dans les cellules. La pompe physiologique est mise à mal. Malgré une activité physique régulière, les disques perdent leur capacité à attirer et retenir l'eau dans leurs cellules vieillissantes. Une cascade dégénérative se met en place : la destruction des cellules du disque prend le pas sur leur régénération. L'activité cellulaire étant vitale pour la santé du disque, les propriétés mécaniques du disques sont affectées

Les deux pompes physiologiques et mécaniques ne suffisent pas à garder nos disques hydratés et fonctionnels, Protec'Dos propose donc d'ajouter une 3ème pompe :  pompe compensatrice.

0
Mentions légales - Conditions - Politique de confidentialité - Contact
© Copyright 2020 Protec'Dos - Tous droits réservés 

 .